Ces derniers temps, je n'ai pas eu le temps de m'occuper de mon blog :( mais là, je compte bien profiter des vacances pour publier quelques billets !!Et par ces temps frileux, il faut absolument de la "Comfort Food", et quoi de mieux que des cookies ! grâce (ou à cause) de ma collègue, j'ai juste tout le temps envie de m'en faire, avec la recette qu'elle a testé et validé :)Voici donc la recette qui tue ! mais je préviens : tous ceux qui goûtent deviennent addicts...

Ingrédients :

  • 115g de beurre mou
  • 140g de cassonade
  • 15g de sucre blanc
  • 1 oeuf
  • 220g de farine
  • 1/2 c. à café de levure chimique
    • 1c. à café d'extrait de vanille
    • 250g de chocolat (j'ai pris du nestle dessert lait, l'emballage est de couleur bleu ciel)

    Recette :

  • Préparer les pépites de chocolat. Ma petite astuce : prendre un petit sachet de congélation zippé, insérer la tablette, prendre un marteau, et se défouler :) cela permet de réaliser de gros chunks comme disent les américains.
  • Couper le beurre en petits morceaux et le laisser se réchauffer pour qu'il soit plus facile à travailler .
  • Préchauffer votre four à 140°.
  • Mélanger le sucre blanc plus la cassonade avec le beurre. Conseil : utiliser une fourchette qui ne craint rien, et bien écraser le beurre contre le sucre. Ca fait indéniablement les bras, et comme ça, on culpabilise beaucoup moins de manger les cookies après !
  • Battre l'oeuf avec l'extrait de vanille et ajouter au mélange précédent.
  • Ajouter la farine auquelle vous avez mélangé la levure. Conseil : faites petit à petit, manière d'assécher régulièrement la pâte et ne pas mettre de la farine partout :)
  • Ajouter les pépites de chocolat.
  • Faites des boules et placez les quelques minutes au congélateur (ou congelez les carrément pour une urgence cookie ultérieure, ça marche très bien)
  • Placer 20 minutes au four en espaçant bien, car le cookie, ça s'étale ! ne pas dépasser le temps de cuisson, le cookie durcit de lui même après :)

Voilà, vous n'avez plus qu'à laisser refroidir (si vous y arriver) et à vous régaler.