Ca y est, la saison des galettes a démarré au boulot... et jeudi dernier, à la 2e galette, bim, la fève... juste avant le week end, avec un kitchenAid arrivé depuis peu dans la cuisine mais jamais testé.... donc FORCEMENT, il fallait que je teste une recette de galette :) un texto à Maria plus tard, me voici en possession d'une recette testée et validée par ses soins (http://www.papillesetpupilles.fr/2007/01/royaume-brioche-des-rois-provenale.html/#top) avec des conseils à elle en plus :p

Et bien, n'hésitez plus, lancez vous ! il faut obligatoirement avoir du temps devant soi, comptez au moins 5:30 du début de la préparation à la fin de la cuisson MINIMUM ! il y a quand même 3 pousses de galettes (chaud, froid, chaud). Par contre, n'aimant pas trop la fleur d'oranger, j'ai voulu remplacer par de l'arôme de yuzu. Pour le dosage, il est indiqué entre 0.1% et 1%. J'avais environ 900g de pâte, donc j'ai mis 4g d'arôme, et il s'avère que c'est clairement insuffisant. La brioche n'a pas le goût d'une brioche nature mais on ne peut pas vraiment distinguer le yuzu. Donc next time, je double les quantités !

Ingrédients :

  • 560 g de farine T45
  • 1 paquet de levure fraiche de boulanger (environ 25g)
  • 160 ml de lait + pour faire la dorure
  • 2 oeufs
  • 8 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 8g d'arôme de yuzu (à tester donc, la dernière fois j'avais mis 4g et cela ne suffisait pas)
  • 140 g de beurre mou coupé en dés
  • grains de sucre
  • 1 fève
  • kitchenAid avec le crochet à pâte
  • une corne de patissier

Recette :

Attention : la levure ne doit pas être en contact avec le sel ni le sucre pour ne pas tuer les petites bêtes. Astuce : mettre la levure émiettée au fond du bol en premier, et recouvrir entièrement avec la farine. Comme ça, vous êtes tranquilles! Ajouter ensuite sucre, sel, arôme, lait (le mien était dans le placard, donc à température ambiante) et yuzu. Et zou, vitesse 1 pour commencer, le temps que ça se mélange gentiment, puis vitesse 2. Quand cela est bien mélangé, on ajoute le beurre coupé en petits morceaux (pour aider à se mélanger). On repasse à vitesse 1, on racle un peu les bords du bol avec la corne de patissier pour aider un peu, et puis on passe à vitesse 2. Perso, il a fallu compter environ 10 min sur la première phase, et 15 autre bonnes minutes une fois le beurre ajouté.

Première pousse : filmer le bol du kitchenAid à niveau (i.e. sans coller à la pâte) et mettre au four à température basse. Perso j'ai un mode étuve à 40° que j'ai allumé et quand le four a bippé que la température était atteinte, j'ai éteint et enfourné le bol 45 min.

Deuxième pousse : mettre au frigo. La recette initiale disant attention au froid, j'ai mis sur l'étagère qui ferme le bac à légumes. J'ai laissé 2h. Au bout de 2h, j'ai enlevé de la pâte pour faire une galette et j'ai remis le reste au frigo pour la nuit afin de voir la différence ! les deux ont fonctionnés, mais cela impacte grandement le temps pour la 3e pousse (SPOILER ALERT :p)

Façonnage et 3e pousse : former une boule de pâte. Percer avec le pouce, agrandir, et faire tourner comme une roue de volant. Astuce : faire un GROS trou au milieu, sinon, quand ça va pousser et cuire, vous n'aurez plus une couronne, mais une brioche fermée :p.  Insérer la fève !!! si vous oubliez comme moi, vous êtes bonne pour le faire une fois la galère cuite, et donc, c'est forcément beaucoup plus visible :p Je pose ensuite sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et au four (rebelote, étuve, j'éteins, je mets) pendant 1h. Si vous avez mis la pâte au frigo toute la nuit, la pousse sera beaucoup plus longue (forcément, le temps de réactiver les petites bêtes endormies...) Perso, j'ai mis presque 2h, et j'ai rallumé le mode étuve au bout de 30-40 min, juste le temps que le four bippe, puis j'ai re éteint. Il ne faut pas trop chauffer pour ne pas tuer les bestioles, mais il faut quand même les réveiller :p

Déco et cuisson : sortir la galette, et tartiner de lait (là, pour le coup, le mien était au frigo) ! j'ai préféré étalé à la main qu'au pinceau pour ne pas "crever" la pâte, et pour être plus homogène. Mettre les grains de sucre, et enfourner à 160° pendant une vingtaine de minutes (à surveiller attentivement, car le problème de la brioche, c'est la cuisson : pas assez, et elle tombera et sera plus compacte, trop et se sera sec).

Enregistrer